Arequipa la cité blanche, au Pérou

0

Arequipa,la dame blanche

Si vous souhaitez sortir de votre routine quotidienne, alors Arequipa est la destination idéale ! Cette ville située au pied du volcan Misti vous transporte dans l’une des régions les plus belles du Pérou, pour un dépaysement total !

Géographie et climat

Arequipa, surnommée la cité blanche de par la couleur de ses pierres volcaniques, se trouve à 1 000 km au sud de Lima dans la région des Andes méridionales, à 2 325 m d’altitude.
C’est une excellente base arrière pour visiter différents sites tels que les lignes de Nazca, le lac Titicaca et Cusco, mais également pour s’adapter à l’altitude.

Arequipa et Trujillo

se disputent la place de deuxième ville du pays après Lima. La ville est entourée de merveilles naturelles comme les eaux thermales, des plaines désertiques et aussi le cañon de Colca, l’un des plus profonds au monde.
A Arequipa, le climat y est sec et tempéré. Les températures varient entre 10 °C et 24 °C. Le soleil est présent 300 jours par an, il se reflète sur les pierres blanches de la ville créant un effet magique.

Un peu d’histoire

Arequipa provient du dialecte quechua Ari que pay, qui signifie oui, vous pouvez rester. C’est l’une des premières grandes cités coloniale du Pérou.
Elle a été fondée par le lieutenant Pizarro et Don Garcí Manuel de Carbajal, au cœur de la vallée du río Chili, le 15 août 1540. Un an plus tard, Charles V reçoit le commandement de la ville.
Avant la conquête espagnole, depuis plus de 6 mille ans, la région était habitée par une ethnie pré-agricole. Plusieurs civilisations se sont développées au fil du temps comme la culture Tihuanaco-Wari vers 600 avant notre ère. Lors de la conquête espagnole, Arequipa vient juste de passer sous le contrôle des Incas après une longue résistance des Aymaras. Dès sa fondation, la ville blanche est principalement peuplée de colons espagnols et de conquistadors. De fait, Arequipa est la ville qui concentre le plus de population hispanique de tout le Vice-Royaume du Pérou.

Que peut-on faire à Arequipa ?

C’est une ville surprenante ! Elle est très dynamique, aussi bien de nuit comme de jour. Arequipa est un véritable coup de cœur. Son centre historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco réjouit les passionnés d’histoire et d’architecture. On peut toujours sentir l’esprit colonial d’antan.
Commencez votre visite par la place d’arme et tous les édifices religieux qui l’entourent, tous plus beaux les uns que les autres.

Les églises

Admirez la magnifique cathédrale en pierre de sillar, c’est juste splendide. La ville regorge de nombreuses églises et monastères.
Parmi eux on retient l’église San Agustin, l’unique rescapée de l’époque coloniale.
L’église de la Compagnie de Jésus est aussi superbe. On peut y apercevoir une représentation de Santiago Matamoros, à cheval brandissant son épée, rappelant ainsi la Reconquista.
Rebâtie suite à un tremblement de terre en 1960, l’église la Merced vaut également le coup d’œil.
L’église Santo Domingo est tout aussi intéressante, d’autant plus qu’elle abrite la tombe de Sainte Rose de Lima, sainte patronne du pays.
Nous vous recommandons également d’arpenter les différentes casas qui regorgent de trésors fabuleux, telles que la Casa del Moral ou encore la Casa Irriberry. Ce sont des édifices splendides qui autrefois, ont appartenu à l’élite aristocratique d’Arequipa.

Les monastères

Ils sont également très intéressants et méritent que l’on s’y intéresse. Par exemple, le monastère de Santa Catalina est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est une ville dans la ville avec ses 20 000 m2 de rues, parcs et places. Fondé en 1579, il a abrité autrefois plus de 470 religieuses. Aujourd’hui, vous pouvez y déguster des produits locaux dans un salon de thé, après la visite du monument.
Le monastère Santa Teresa, musée de l’art colonial, est de son côté une invitation à se recentrer sur soi-même. C’est le seul couvent de clôture ouvert au public.
Vous pouvez également visiter le musée des Sanctuaires Andins de la Universidad Católica de Santa Maria. Le Passage de la Cathédrale, est une ruelle incontournable qui longe la cathédrale. Celle-ci est bordée par de nombreux cafés, restaurants et boutiques souvenirs, vous permettant d’avoir une vue imprenable sur les volcans alentours.

Dans les environs d’Arequipa

La région d’Arequipa regorge de nombreuses merveilles géologiques et architecturales. Nous vous recommandons de visiter les carrières de sillar Añashuayco pour comprendre le système d’extraction des pierres qui ont permis la construction de la ville.
Vous trouvez également beaucoup de miradors ou points de vue dans les différents villages et paysages de la région. Par exemple, le mirador Carmen Alto qui offre une vue imprenable sur les trois volcans de la région. Faites ressortir l’aventurier qui est en vous et partez à la découverte des trésors cachés des volcans Misti et Chachani. Sans oublier le cañon de Colca, un incontournable de la région et l’un des cañons les plus profonds au monde. De nombreuses balades et randonnées sont proposées. Vagabondez, l’esprit libéré de vos soucis quotidiens, au rythme des petits villages, de leurs charmantes églises et de leur marché traditionnel.

Plus d’informations sur le site de l’agence de voyage Peru Excepcion.

Partager

L'auteur

La passion des voyages, le goût pour la découverte et pour vous proposer les plus belles destinations du monde !

Laisser un avis