Athènes

0

vacances à Athènes

Où que vous passiez vos vacances en Grèce, il vous faudra visiter Athènes. Vous y côtoierez les icônes éternelles de la mythologie grecque qui vous plongeront au cœur de l’histoire la plus ancienne de l’humanité.

L’Acropole domine Athènes et vous aide à vous orienter de quelque quartier d’Athènes que ce soit. Pour y aller vous emprunterez le chemin des Panathénées. Un dallage en escalier facilite l’ascension et les arbres de chaque côté apportent leur ombre rafraîchissante  ce qui, même sous le soleil harassant rend la montée agréable. Au sommet, du plateau de 300mx150m, la vue panoramique d’Athènes est splendide.

Le Parthénon, temple consacré à la déesse Athéna, déesse de la guerre et de la sagesse, y fut édifié entre 447 et 438 av.JC. à l’initiative de Périclès. Il abritait sa statue en même temps que le trésor de la cité.
Le Parthénon, modèle d’architecture. Ce monument fut considéré comme le summum de l’architecture grecque. Les proportions obéissaient à des critères mathématiques précis, comme celui du nombre d’or, (soit le rapport de 1,6 qui existe entre les dimensions de différentes parties du corps humain, considéré comme le rapport esthétique par excellence). Aucune ligne droite dans sa construction. Les lignes sont légèrement convexes, les colonnes sont un peu inclinées vers l’intérieur, le parement des murs également.

Le coefficient des courbures était calculé de façon drastique pour répondre à  l’exigence d’une apparence parfaitement rectiligne malgré les illusions d’optiques dues à la hauteur et à la largeur  du monument. Illusion d’optique : A cette fin, chaque bloc de marbre, taillé sur mesure,  possédait sa propre dimension et ne pouvait  être remplacé par aucun autre : 13400 blocs au total.

L’exécution fut parfaite. Il mesure 70x31m environ et reste le seul monument au monde à n’être construit que de marbre. Ses huit colonnes n’ont pas toutes la même largeur. Là encore il fallait que l’apparence soit parfaite. Celles des extrémités construites plus larges pour pallier encore une fois à l’illusion d’optique car avec l’éloignement elles eussent paru plus fines que celles du centre.  Des couleurs vives, comme le bleu, le rouge et l’or recouvraient la majeure partie de sa façade.

Le Parthénon, lieu sacré On ne priait pas dans ce temple. C’était un lieu sacré en l’honneur de la déesse Athéna, et le culte se pratiquait en plein air, devant les colonnes centrales.

L’Érechthéion, construit entre 421 et 406 av. JC, à côté du Parthénon est un ancien temple grec renommé pour son architecture à la fois élégante et inhabituelle. Dédié à Athéna Polias et Poséidon,  il présente de remarquables colonnes sculptées en forme de statues. Ce sont les Caryatides.

L’Olympiéion, lui,  est situé au pied de l’Acropole  à 700m du centre d‘Athènes. La construction de ce vaste temple débuta en -515 mais sa construction fut interrompue en -510. Il en reste aujourd’hui 15 colonnes.

Le temple d’Héphaïstos,ressemble au Parthenon, mais c’est le monument le mieux conservé de toute la Grèce antique. Dorique et périptère (entouré de colonnes sur ses quatre faces) il siège  sur l’Agora. Destiné au culte d’Hephaistos, et d’Athéna Il était également nommé Théséion à cause des fresques sculptées à la gloire de Thésée.

Le Théâtre de Dionysos est situé sur le versant nord de l’acropole d’Athènes. C’est là que naquirent le théâtre et la tragédie grecque. La Grèce antique a apporté à l’humanité sa culture, son sens de l’esthétisme poussé à l’extrême, tant dans l’architecture que dans la sculpture, mais pas seulement. Elle a  inventé le concept de république qui gouverne actuellement nombre de  nos pays? Dans Athènes, la cité antique, la politique concernait tous les foyers.

A Athènes, le sport, aussi, fut pratiqué par tous et à un niveau remarquable. Le stade panathénaïque d’Athènes construit pour les jeux panathénaïques, fut reconstruit en marbre en 140. Le virage en épingle à cheveux est très serré et la piste de 240m est bordée du buste des dieux qui avaient leur place partout dans la cité.

Visiter Athènes est fabuleux.  Il y a certes de nombreuses choses à voir, mais les rues  se croisent à angles droits comme dans les villes américaines et facilitent les repères. Pour la monnaie, pas de problèmes avec l’euro. Le décalage horaire, une heure d’avance sur la France n’est pas trop gênant. 

La langue officielle est le grec bien sûr, mais l’anglais est couramment parlé. Ajoutez à tout cela que les grecs sont des gens très sympathiques qui malgré leur difficultés financières ont un sens de l’hospitalité très poussé, et vous aurez la certitude de passer des vacances au soleil réussies

Partager

L'auteur

La passion des voyages, le goût pour la découverte et pour vous proposer les plus belles destinations du monde !

Laisser un avis