Escapade en Argentine : les chutes d’Iguazú

0

À quelques 1 350 km au nord de Buenos Aires, dans la province de Misiones,  se trouve l’une des sept nouvelles merveilles du monde : les chutes d’Iguazú. Ci-dessous, nos conseils pratiques et notre itinéraire pour découvrir ce lieu enchanteur.

Conseils pratiques

Climat : situées dans la forêt amazonienne, les chutes d’Iguazú bénéficient d’un climat subtropical avec une forte humidité. Il y fait en moyenne 15 degrés l’hiver et 30 l’été, correspondant à la saison des pluies. Voir la météo sur le site de Météo France.

Equipement : munissez vous d’un répulsif contre les moustiques et de crème solaire.
Logement : il existe de nombreuses options. Afin de prolonger l’expérience des chutes, plusieurs hôtels vous proposent notamment des lodges privés au cœur de la jungle.
Transport : depuis la capitale vous pouvez vous y rendre en avion, deux compagnies aériennes proposant leurs services. Comptez environ 1h30 de vol. Il existe une option plus économique qui est celle du bus, mais elle nécessite également plus de temps, il faut compter environ 17h de trajet.

Itinéraire
A la frontière du Brésil et de l’Argentine, une frange de 275 cascades se déploie sur près de 2,5 km au milieu d’une végétation luxuriante. La majeure partie des chutes se trouve du côté argentin, mais les deux côtés offrent un point de vue unique.

Commencez votre découverte du site par le côté brésilien, depuis lequel vous bénéficiez d’une vue d’ensemble sur le site. Il faut compter environ une demi-journée, durant laquelle vous progressez le long du sentier de Las Cataratas, pour atteindre le cœur de la Garganta del Diablo, la plus impressionnante des chutes.  Le tableau qui se dresse devant vous est digne d’un compte de fée : un arc-en-ciel trône au-dessus de cette cascade majestueuse qui déverse des trombes d’eau dans le Rio Paraná.

Et vous n’êtes encore qu’au début de cette découverte sensationnelle. Le lendemain vous amorcez votre visite du côté argentin par le circuit inférieur. Ce parcours de 1 700 mètres vous guide à travers les chutes que vous avez le privilège d’admirer de très près. Puis, vous poursuivez par le circuit supérieur. Sur plus de 1 200 mètres vous surplombez ces cascades qui mesurent jusqu’à 72 m de hauteur, vertigineux! Enfin vous parvenez au clou du spectacle, la Garganta del Diablo que vous observez depuis le mirador, côté argentin cette fois.

Pour encore plus de sensation vous avez la possibilité de vous embarquer depuis le circuit inférieur vers l’île Saint Martin. Vous sillonnez le rio Paraná au cœur des chutes !
À savoir également, les soirs de pleine lune le parc ouvre ses portes. Vous pouvez dîner sur place, devant le fabuleux spectacle des chutes éclairées par l’astre lunaire.

Ce site naturel protégé abrite également de petits habitants… C’est l’occasion de vous familiariser avec une faune locale très riche. Vous rencontrez de nombreux papillons aux couleurs éclatantes, des petits rongeurs peu farouches appelés coatis, mais également des perroquets, des singes et parfois même des iguanes. Côté brésilien vous pouvez également vous rendre au parc des Oiseaux, qui abrite pas moins de 800 espèces différentes !

Pour en savoir plus retrouvez le guide de l’agence franco argentine à Buenos Aires, Argentina Excepción. Pour plus de photos, le site de l’office de tourisme d’Iguazú : http://www.iguazuturismo.gov.ar/galeria-fotos.php

Partager

L'auteur

La passion des voyages, le goût pour la découverte et pour vous proposer les plus belles destinations du monde !

Laisser un avis