Vacances au Laos

0

Le Laos et le tourisme

Le Laos est  un pays communiste et il a été longtemps isolé du reste du monde. Depuis peu le pays s’est ouvert au tourisme, avec bonheur, et ce joyau de l’Asie peut enfin être visité comme il le mérite. Mais, adeptes des vacances au soleil, ne cherchez pas la plage, ne cherchez pas le sable ni les transats. Le Laos n’a aucune ouverture sur la mer. Il est coincé entre la Birmanie, la Thaïlande, le Cambodge, Le Viêt-Nam et la République Populaire de Chine.

La ville principale du Laos est Vientiane. Elle est desservie par l’aéroport international de Wattay et possède deux gares routières. Les hôtels de luxe  sont rares. Les hôtels modestes ou moyens sont plus nombreux. L’hébergement chez l’habitant y est possible et constitue un atout pour connaître davantage les habitants. Vous serez accueillis avec hospitalité et convivialité, mais sachez respecter leurs coutumes et leurs croyances.

Au Laos, le bouddhisme Theravada est pratiqué par la majorité des laotiens. Beaucoup de pays d’Asie du Sud-Est le pratiquent d’ailleurs. Les adeptes de l’animisme ne sont pas rares et ils vivent tous en bonne intelligence. Le peuple conserve ses traditions et il est intéressant de les connaître. Le patrimoine Bouddhiste y est important et vous offre de belles visites. Luang Prabang, satisfera votre soif de culture en ce domaine. Les temples rivalisent de beauté et vous serez surpris du charme qu’ils dégagent.

La saison des pluies au Laos

se situe entre les mois de Juillet et d’octobre. Préférez-leur la période qui va de Novembre à Février. Votre séjour sera moins pluvieux et le temps ensoleillé et chaud.  En Mai et en Juillet, c’est à la montagne qu’il faut séjourner. Il y fait moins chaud.

La nature au Laos

La forêt couvre les deux-tiers du  pays et offre une  immense variété d’arbres tropicaux. Beaucoup d’arbres fruitiers également. Vous y croiserez peut-être des ratons laveurs, des écureuils volants, et des mangoustes javanaises. Si vous êtes très chanceux, des pandas. Vous y côtoierez les macaques, farceurs et joueurs ; ils sont nombreux au Laos. Les éléphants ne passeront pas inaperçus non plus ! Les balades sur le dos de ces pachydermes flegmatiques sont un des plaisirs incontournables  du Laos. Elles vous permettront de vous déplacer au rythme lent de tout le pays et d’admirer en toute sérénité les merveilles de cette nature sauvage et belle. Par contre les reptiles et les serpents venimeux ne sont pas rares.

Le Laos est un des pays les plus pauvres de la planète

Ses habitants semblent vouloir ne pas céder à la tentation occidentale. Résisteront-ils longtemps ? Ils tiennent à leur identité et savent vivre dans la sérénité et la nonchalance. Alors vous reviendrez de ce voyage un peu plus serein et un peu plus ouverts à la différence, ce qui est certainement un des avantages des voyages lointains.

Partager

L'auteur

La passion des voyages, le goût pour la découverte et pour vous proposer les plus belles destinations du monde !

Laisser un avis