Pétra en Jordanie : visite du site

0

Petra en Jordanie

Pétra, en Jordanie, que vous pouvez visiter également en partant d’Israël est une cité antique, située à égale distance de la Mer Morte et de la Mer Rouge. Les nabatéens, peuple probablement d’origine arabe, se sont installés là, entre le VIème et le IVème siècle avant notre ère.

A pieds, à cheval, mais pas en voiture !

Attention ! Si vous avez l’intention de visiter le site de Pétra,  il ne faudra pas oublier de vous chausser confortablement, de vous protéger du soleil, et d’emporter une bonne ration d’eau. Le soleil tape dur  et les véhicules à moteur ne sont pas permis. Il vous faudra aller à dos d’âne, de cheval ou en carriole si vous n’avez pas peur d’être un peu secoués !!! A pied, c’est encore mieux. Il y a tant de choses à admirer.

La cité antique de Pétra

C’est grandiose. On y accède par un défilé étroit, le Siq, large de quelques mètres. De chaque côté de la route, de gigantesques falaises aux couleurs étonnantes,  des teintes de rouge, de brun veinés de blanc, beige, bleu, rose qui s’entremêlent  en une palette changeante selon l’heure de la journée, subjuguent  le visiteur. L’érosion fluviale a creusé ce défilé en taillant, sur les roches déchiquetées, des formes extraordinaires qui ajoutées aux sculptures, aux bas-reliefs, aux bétyles et aux inscriptions énigmatiques accentuent le caractère déconcertant et mystérieux  du canyon. Des immenses dalles, datant de l’époque préhistorique, apparaissent à fleur de terre malgré la couche de sable qui les recouvre par endroit.  A la base des hautes murailles,  un impressionnant système de réserve et de distribution  d’eau canalisait  les ruissèlements des  précipitations soudaines et violentes vers des citernes et des bassins de décantation.

Le Khazneh

Le siq, à un endroit, se rétrécit jusqu’à devenir un couloir étroit au fond duquel on aperçoit, comme coincé dans la roche le monument le plus célèbre de Pétra : Le khazneh que l’on peut traduire par « le trésor ». Étonnante vision !  Plus loin il  débouche sur une vaste esplanade où des marchands ambulants proposent aux touristes des tas de souvenirs de Pétra, d’objets artisanaux, en même temps que des boissons fraiches ou des visites guidées à dos de chameau.

Les tombeaux

A partir de là, le paysage  de Pétra change ! Ce sont des centaines de tombeaux, creusés dans la roche, de temples construits dans une architecture d’influence orientale ou grecques, de tombes, de citernes, de réservoirs d’eau,  qui vont se succéder et témoigner de la richesse de cette civilisation nabatéennePétra n’en finit pas de surprendre ! Un spectacle époustouflant attend le visiteur à chaque détour du chemin. Les places ouvertes succèdent au chemin tortueux. Les monuments aux tombeaux. Il serait quasiment impossible de les  nommer tous et d’en faire une liste exhaustive. Ils apparaissent à droite, à gauche, devant… derrière. Le paysage est fantastique ! Un théâtre surgit  à gauche, creusé lui aussi dans la roche, suivit d’une voie à colonnades grecques, des tombeaux, des monuments,  d’autres tombeaux, et enfin apparaît l’immense, la magnifique façade du Deir. Son architecture rappelle celle  Khazneh, mais c’est un lieu de culte.  Il est sculpté dans la roche de grès jaune qui semble l’emprisonner pour n’en laisser paraitre que la façade.

Un paysage fantastique

La visite de Pétra peut se terminer là. Elle peut aussi se poursuivre par la  découverte des alentours du site proprement dit. Le paysage magnifique et grandiose ne vous a pas quitté, mais en empruntant d’autres chemins vous pourrez encore admirer des tombeaux, des murailles, et surtout, le monument dressé en l’honneur de Aaron le frère de Moïse : tout en haut d’une colline, surplombant cette magnifique vallée, et ajoutant une touche biblique à ce tableau qui n’en finit pas de nous étonner.

Pétra, la bien nommée, nous a pétrifiés !

Partager

L'auteur

La passion des voyages, le goût pour la découverte et pour vous proposer les plus belles destinations du monde !

Laisser un avis