Un séjour au Népal

0

Le Népal terre inconnue

Le Népal s’étend sur 800 Km de longueur et environ 200 km de largeur, entre la Chine et l’Inde, adossé à l’Himalaya. Son point le plus haut est le Mont Everest, qui culmine à 8850 m tandis que son point le plus bas ne dépasse pas 70 m d’altitude. C’est dire, en un si petit espace, la diversité des paysages que l’on peut rencontrer. C’est dire la fascination qu’exercent sur le visiteur ces majestueuses chaînes de montagnes qui surplombent les régions de plaine et qui semblent veiller sur un peuple isolé du monde pendant très longtemps.
Depuis 2008 Le Népal, anciennement royaume du Népal, est une république démocratique. C’est un pays multiculturel. La religion la plus pratiquée est l’hindouisme 81% des népalais, le bouddhisme 9% et d’autres religions dont le christianisme qui commence à faire de plus en plus d’adeptes.

Les meilleures périodes pour visiter le Népal

Le début de la saison sèche est la période la plus favorable pour se rendre au Népal. Le revers de la médaille : c’est aussi la période la plus fréquentée par les touristes et celle où les prix atteignent des sommets aussi vertigineux que ceux de l’Himalaya.
Le printemps est aussi une période favorable au tourisme. Température agréable, paysages fleuris et ensoleillés : c’est idéal jusqu’en Avril. Evitez  Mai et Juin. Il y fait très chaud. Décembre, Janvier sont également à éviter si vous craignez le froid. Les températures sur la montagne peuvent atteindre -36°.

Précautions avant de partir au Népal

Un voyage au Népal se prépare. Vous devez être en bonne condition physique. Une visite chez votre médecin s’avérera utile. Emportez une trousse avec les médicaments les plus courants qu’il vous aura conseillés.
L’équipement est important. Il vous faudra des chaussures de marche, confortables et solides, des vêtements chauds, un duvet pour les températures basses, un vêtement imperméable, des gants, des bonnets, etc. Un masque pour vous protéger de la poussière et de la pollution des villes.
Une préparation physique assez longtemps à l’avance pour être en pleine forme au moment de partir devra comporter des exercices progressifs d’assouplissements, d’étirements, d’endurance et de musculation, selon les activités que vous aurez choisi de pratiquer.

Les précautions sur place

L’eau des robinets n’est pas potable. Il faut rincer les légumes et les fruits et vous laver les dents avec de l’eau en bouteille, ou de l’eau filtrée.
Si vous vous lancez à l’assaut de la montagne ne le faites pas sans guide. Evitez les efforts trop brusques. Marchez doucement et prudemment. En haute altitude, l’oxygène est raréfié et au moindre malaise n’hésitez pas à redescendre de quelques centaines de mètres.

Kathmandu

En arrivant par avion, vous vous retrouverez à Kathmandu, la capitale. C’est une ville vibrante, embouteillée, les détritus jonchent le sol, les gens supportent des charges si énormes qu’on se demande comment ils ne croulent pas sous leur poids. Les vaches sacrées encombrent les rues. Avec les boutiques, les bars, les restaurants, les échoppes la ville est animée en permanence.
Automobilistes, soyez prévenus : la conduite est à gauche, les vieux tacots roulent en cahotant, parmi les scooters, les motocyclettes, les rickshaws dont les conducteurs semblent n’avoir qu’une très vague notion du code de la route, et pour cause, il n’y a ni panneaux de circulation, ni arrêts ; on se sert de son klaxon pour annoncer qu’on est là et ça fonctionne !!! Bof… ça fait un peu de bruit… beaucoup de bruit, mais au bout d’un moment on s’y habitue. Au bout d’un moment… on est sous le charme !
Les quartiers à découvrir sont  le quartier Thamel. le Durbar Square, quartier historique qui comprend trois grandes places : Basantapur square, Makahan, Durbar. Vous y découvrirez plusieurs temples fabuleux ainsi que le Palais Royal.

En dehors des villes.

L’Himalaya

Nombreuses sont les activités sportives que vous pourrez pratiquer durant votre séjour au Népal. Le relief et les nombreuses cascades permettent le rafting, le canyoning, le delta-plane, la plongée etc. Ces sports de haute intensité sont réservés aux sportifs accomplis et toujours accompagnés de professionnels.
Le trekking vous laissera des souvenirs fabuleux, des images extraordinaires et… quelques courbatures si vous ne vous entraînez pas un peu avant. Vous traverserez des régions de moyenne montagne pouvant aller jusqu’à 3 ou 4 000 m selon votre niveau sportif. Prenez un guide en vous adressant à l’Agence Argos Trekking Népal dont j’ai recueilli des témoignages de satisfaction pour son sérieux et son professionnalisme à un tarif relativement peu élevé. Contactez les de notre part, ils vous réserveront le meilleur accueil.
L’alpinisme peut vous séduire également. Alors attention à ne pas dépasser vos compétences. L’Everest est magnifique… et fascinant… vu de loin. Une fois sur ses pentes, vous aurez à lutter contre le froid très intense et contre un environnement s inhospitalier. « Le troisième pôle » comme on l’a surnommé à cause de sa température extrême, ne fait aucune faveur aux visiteurs imprudents.

les balades culturelles

Les visites des parcs, des temples, des palais, combleront les voyageurs assoiffés de culture et d’histoire. Dans cette région si belle et qui offre tant de diversité, tant de paysages différents et tant de beauté, les randonnées pédestres vous apporteront la sérénité. Vous ne vous lasserez pas de la contemplation de ces panoramas magnifiques. Vous ne vous lasserez pas des échanges avec les népalais. Ce peuple est pauvre, mais son sens de l’hospitalité, de l’accueil, sa remarquable gentillesse, vous apporteront une richesse que vous ne retrouverez nulle part ailleurs : la richesse du coeur.
Renseignez-vous : www.argostrekking-nepal.com

Partager

L'auteur

La passion des voyages, le goût pour la découverte et pour vous proposer les plus belles destinations du monde !

Laisser un avis