Voyage à Venise

0

Venise est une ville Différente

Un voyage à Venise vous enchantera et comblera vos curiosités artistiques et culturelles. Bien que située sur les bords de la mer Adriatique, Venise n’est pas une station méditerranéenne. C’est une ville humide l’été, avec des orages qui peuvent être violents. C’est aussi en été que Venise est envahie par un flot ininterrompu de touristes. En Automne, il pleut souvent. L’hiver, bien que quelque fois très frais est sans doute la meilleure saison pour visiter.  Les hôtels sont moins bondés et les prix baissent.

Partir en avion à Venise

L’aéroport de Venise-Marco Polo est situé sur le continent. Alors pour arriver  à Venise,  vous devrez prendre un bateau-taxi ou un bateau-bus. Ces moyens de transports sont  les plus utilisés, vu les tarifs exorbitants des trajets en gondoles. L’idéal c’est de parcourir la ville à pied, pour s’imprégner de l’atmosphère si particulière des rues, pour en saisir tout le charme, et ne rien manquer des merveilles à contempler.

Il y a tant de merveilles à voir à Venise

Il serait trop long de les énumérer toutes. Il faut évidemment visiter :
Le palais des Doges, palais vénitien magnifique entièrement décoré par les peintres les plus célèbres. De styles gothique et renaissance, il abrite le plus grand tableau du monde, « le Paradis » immense toile de 22m de long, œuvre de Tintoret aidé de son fils Domenico. Sa façade puissante domine la mer d’un côté et la Place saint-Marc de l’autre.
Les musées, comme les Gallerie dell’Academia qui abritent elles aussi une collection de chefs-d’œuvre d’artistes aussi talentueux que Bellini, Véronèse, Tintoretto, Carpacio etc.
La Scuola Grande de San Rocco, où l’on peut admirer 32 tableaux du Tintoret,
La Tour de l’Horloge,

Le Grand Canal avec le Pont du Rialto, le Pont de l’Académie et le Pont des Déchaussés),
Le Campanile de Saint-Marc,

Le Pont des Soupirs sous lequel sont passés tous les amoureux en visite à Venise,
Les églises,
(il y en a près de 84).
Prenez votre temps, venez pour plusieurs jours. Un week-end ne serait pas suffisant pour tout visiter.

Venise est en danger

Construite sur des pilotis elle est inondée régulièrement. Les marées menacent la ville entre l’automne et le début du printemps. Le sol, sous l’effet des creusements de canaux (pour permettre la circulation de gros navires), et de puits (pour pomper la nappe phréatique) s’affaisse lentement. L’interruption des opérations de nettoyages des canaux pendant un temps, a permis un envasement qui ne permettait pas à la lagune de se vider quand la mer se retirait. Ces opérations ont heureusement repris, ce qui facilite la circulation de l’eau à la marée descendante.
Les monuments historiques, les bâtiments, les habitations se dégradent et la pierre rongée par l’humidité s’effrite de façon impressionnante. Les œuvres d’art qui en font la richesse culturelle et historique doivent être protégées.

La vie quotidienne

Elle-même subit les conséquences de cet enfoncement progressif de la ville dans la lagune. Les habitants se déplacent en bateaux-bus ou en gondoles, petites embarcations légères. Et personne n’est embarrassé par la circulation automobile dans cette ville où les canaux remplacent les rues. 177 canaux, 455 ponts et 118 îles situées entre l’embouchure de l’Adige et du Piave, font de Venise une destination particulièrement originale qui attire de nombreux touristes.
Un tour en gondole est le nec plus ultra pour les amoureux du monde entier. Ne vous en privez pas. La promenade vaut le détour, même si elle n’est pas donnée. Embarquez pour le rêve et pour la ville aux mille merveilles !

Partager

L'auteur

La passion des voyages, le goût pour la découverte et pour vous proposer les plus belles destinations du monde !

Laisser un avis